Présidentielle 2017: bilan subjectif des sites web

Nathalie Arthaud

http://www.nathalie-arthaud.info/

Codes de couleurs et graphiques communistes, qui collent parfaitement au programme. Beaucoup trop d’accent sur l’actualité de la campagne (dont je me fiche un peu). Présentation du programme et des positions plutôt réussie, ainsi que le blog.

François Asselineau

http://www.asselineau2017.fr/

Peut-être le site le plus réussi. Bonne présentation du Frexit, proposition phare du candidat. Actualité reléguée, à juste titre, en bas de page. Encart efficace pour présenter la présence dans les médias.

Jacques Cheminade

http://www.cheminade2017.fr/

Site plutôt réussi malgré des incohérences dans les formulations: la page «Mon combat» parle de «Son combat», on sent trop l’équipe de campagne qui parle de son (vieux) poulain. Page de projet graphique et assez efficace. Bonne idée: les 100 jours.

Nicolas Dupont-Aignan

http://www.nda-2017.fr/

Vidéo fatigante dès la page d’accueil et accumulation de slogans. La page de présentation du projet est bonne à première vue, mais très rapidement lassante. Biographie ennuyeuse et en «il».

François Fillon

https://www.fillon2017.fr/

Vidéo fatigant dès le début, son imposé. Le genre de site que je quitte instantanément. Trop d’accent sur les dons (quel intérêt à la veille de l’élection?) et l’actualité. Choix du titre de menu «#stopintox» plutôt bon. Excellente présentation du projet, avec possibilités de recherche, de tri thématique, de priorités. Et un vrai contenu.

Benoît Hamon

https://www.benoithamon2017.fr/

Site en rade (ou trop lent) depuis 24 heures…

Marine Le Pen

https://www.marine2017.fr/

Excès de popups, mais belle page synthétique comme compte à rebours avant le vote. Profession de foi laide et peu lisible sur un site web. Présentation des engagements très sobre, mais lisible et efficace.

Jean Lassalle

http://jeanlassalle2017.fr/

Site très lent à la consultation, le manque de fluidité me fait abandonner très rapidement.

Emmanuel Macron

https://en-marche.fr/

Mot manuscrit en première page, plutôt réussi. Graphisme plus frais (notamment avec un beau rose) que les autres sites. Trop d’accent sur l’actualité de la campagne. Présentation du programme plutôt bonne, mais moins que chez Fillon. Biographie bien rédigée et agréable à lire (la seule à l’être?). Page «Désintox» réussie.

Jean-Luc Mélenchon

http://jlm2017.fr/

Graphisme assez sobre et plaisant. Peu de cohérence, beaucoup de liens qui semblent être internes au site mènent ailleurs (laec.fr, lafranceinsoumise.fr, melenchon.fr, avenircommun.fr). Rend la consultation peu limpide. Bonne idée: le simulateur d’impôts proposé sur le site. Aussi une catégorie «#JLMDesintox».

Philippe Poutou

https://poutou2017.org/

Codes graphiques d’un autre temps et d’une autre réalité… Renvois au site npa2009.org (!).

En résumé

Pas de catastrophes, mais un résultat mitigé.

Peu de plaisir à naviguer dans les sites souvent trop lourds. Insistance excessive sur l’actualité de la campagne, qui intéresse probablement les journalistes mais peu les électeurs.

On a l’impression que les sites ont été posés là en début de campagne et ont peu évolué ensuite. Certes, le contenu d’actualité a été ajouté, mais peu d’adaptations à la veille du scrutin (sauf chez Marine Le Pen). On se demande également pourquoi la collecte de mails et de fonds reste aussi importante, alors qu’il faudrait arriver à faire voter les électeurs.

Plus généralement, le sentiment que ces sites s’adressent à tous et à personne. J’aurais aimé être embarqué dans une histoire plutôt qu’appendre qu’X ou Y s’était rendu au salon de l’agriculture.

Globalement, un sentiment de surcharge et de complexité. Comme si en dire plus signifiait dire mieux.

Points positif chez Asselineau (clarté générale), Fillon (présentation du programme), Le Pen (adaptations des derniers jours), Macron (couleurs et biographie) et Mélenchon (simulateur d’impôts).